MCT57
test de l'Aztec 430 de fred - Version imprimable

+- MCT57 (https://www.mct57.org)
+-- Forum : Expos et discussions (https://www.mct57.org/forum-85.html)
+--- Forum : Discussions Générales (https://www.mct57.org/forum-106.html)
+--- Sujet : test de l'Aztec 430 de fred (/thread-4760.html)



test de l'Aztec 430 de fred - arnaud - 16-12-2013

Samedi j'en ai profité pour tester l'aéro de Fred, son Aztec 430.

Au préalable, lorsque je l'avais récupéré, il était passé dans mon nettoyeur à  ultrason au white et à  l'alcool. Je n'ai pas osé utiliser de produit plus costaud car je ne souhaitais pas prendre de risques avec du matos qui ne m'appartient pas.
Mais c'est cependant possible si j'en crois ces posts publiés sur Master194:

http://www.master194.com/encyclo/aztec/

http://www.master194.com/encyclo/aerographe/

Fred pourra s'en inspirer pour ses futures utilisations car il y a des choses intéressantes à  lire. Il existe màªme un diluant Aztec pour peintures acryliques.

Retour au test:

Il s'est effectué avec du gris panzer Tamiya XF-67 dilué à  70-30 environ avec de l'alcool ménager parfumé au citron ( Il est important de le noter) et dans un godet en verre.

D'abord à  un pression de 1.5 bars (1.2 en utilisation)
Ca pulvérise mais sans plus. Tendance à  crachoter avec toutes les buses. J'ai donc augmenté le taux de dilution. Ca allait beaucoup mieux mais là  tombait aussi la première constatation: Il faut une peinture à  la pigmentation particulièrement fine et extràªmement bien diluée.

Le travail était relativement précis mais en màªme temps je le prenais en main et là  seconde constatation: l'absence de butée pour régler un débit bien déterminé demande un doigté particulièrement délicat. Personnellement, je l'ai utilisé en enroulant mon doigt autour de la détente comme le font les tireurs du biathlon, on gère bien mieux la pression.

Second test effectué 2bars (1.8 en utilisation)
Je trouve que à§a va mieux, surtout pour faire du travail précis

La suite ce soir, il faut que j'aille bosser  Wink




Re : test de l'Aztec 430 de Fred - arnaud - 16-12-2013

La suite:


Pas de soucis notables, bien au contraire, il est possible de réaliser des travaux à  mains levés d'une extràªme précision à  condition de n'utiliser que des peintures à  pigmentation fines, avec un taux de dilution élevé (idéalement autour des 80 20)  et une pression autour des deux bars au moins. Il est possible -si ces conditions sont réunies- de réaliser des points autour du mm de à˜ et nets de surcroit. Je n'ai jamais fait mieux avec mon Paasche VLS. Pour cela il est nécessaire de doser la pression sur la détente avec la plus grande des précisions et de se rapprocher de la surface à  moins de 5mm.

Cela représente cependant un inconvénient majeur, si la tàªte s'encrasse, c'est le désastre assuré. La peinture va sortir d'un coup et s'étaler sur la surface. C'est ce qui s'est produit régulièrement. Il y a une explication à  cela, la peinture finit toujours par retomber au fond du godet et bouche la tàªte. Pour rappel, j'avais utilisé un godet en verre remplis au  3/4. Donc pour du travail précis, n'utiliser que le godet plastique à  gravité avec de faibles volumes de peintures (à  remuer régulièrement). Le godet en verre, c'est uniquement pour un usage intensif.

J'ai utilisé toutes les tàªtes sans avoir à  ma disposition de quelconques notices, et voici mes premières conclusions:

Buse rouge: A l'acrylique Tamiya, pour les gros travaux et avec un bon pouvoir de couverture.
Buse beige pà¢le: A l'acrylique Tamiya, travaux standards, travail fin et pouvoir de couverture moins important que la buse rouge
Buse bleue ciel: A l'acrylique Tamiya, pour du travail très fin, mais peu de pouvoir couvrant.
Buse grise: Bouchée, impossible de m'en servir.

A noter qu'aujourd'hui je suis tombé sur un site internet décrivant le l’utilisation préconisée pour chaque buse et leur utilisation diffère quelque peu de mes conclusions:

http://www.tcpglobal.com/airbrushdepot/9302X.aspx

La buse beige claire est conà§ue pour les travaux fins alors que la buse bleue est utilisée pour les gros travaux et moi j'ai constaté exactement le contraire !
Bizarre non ?

Naturellement, nul ne peut établir de conclusions définitives sur une seule après-midi d'utilisation. Cependant, je m'autorise déjà  à  penser qu'il s'agit là  d'une machine formidable à  utiliser à  condition d'avoir de l'expérience dans le domaine.

Je le testerai samedi avec des acryliques conà§ues par l'aéro.




Re : test de l'Aztec 430 de fred - fred - 17-12-2013

Alors à§a c est de l'explication.
Et étant novice en la matière, qu'en pense tu je le garde ou j'investi?


Re : test de l'Aztec 430 de fred - arnaud - 17-12-2013

Objectivement parlant, je te dirais plutà´t d'investir, un aérographe en métal sera certainement plus adapté et plus simple d'utilisation pour un "novice" comme toi. Maintenant, tu ne l'as pratiquement jamais utilisé alors je te conseille d'apprendre à  le manipuler avant de prendre une décision. Contrairement aux apparences,  il n'est pas si compliqué à  utiliser.  Wink